À quand un système de notation pour avocats sur Internet?

À quand un système de notation pour avocats sur Internet?

Réponse : jamais.

Motif : la loi l’interdit (article 145 du Code de déontologie des avocats) :

Code de déontologie des avocats (R.R.Q., c. B-1 r. 3.1) :

145. L’avocat ne peut, dans sa publicité, utiliser ou permettre que soit utilisé un témoignage d’appui ou de reconnaissance qui le concerne.

Ainsi, aucun forum, blogue, site Internet ne peut contenir des témoignages d’appui ou de reconnaissance quelconque. Un avocat en exercice qui a connaissance d’une telle reconnaissance doit immédiatement voir à ce que ça s’arrête. La logique de cette limitation est qu’il est si facile d’avoir un bon témoignage ou d’en acheter un.

Oui, oui, en achetez un!

Anecdote et illustration : J’ai répondu à une gentille réquisition d’évaluer un logiciel que j’utilise fréquemment sur Internet. Il s’agit d’un excellent logiciel par ailleurs, alors je l’ai fait gracieusement et avec un certain plaisir.

Immédiatement après mon exécution, j’ai reçu un incitatif pour noter tous les autres logiciels de la même société… Même si, en réalité, je n’en utilisais qu’un seul… 100$ pour chaque évaluation… Bien évidemment, je ne l’ai pas fait. Mon âme n’est pas à vendre. Mais que dire de l’âme de ces influenceurs? 100$ c’est beaucoup d’argent. Je parie qu’ils s’en donnent à cœur joie.

D’abord, la déception : quelle déception de comprendre que tous les systèmes de notation sur Internet sont, ou peuvent être, contaminés de la sorte! Mais ça fait du sens! Je pense à mon dernier produit de bricolage qui m’a fait dans les mains alors qu’il avait pourtant la cote! Et autre, et autre, parce qu’on s’y fie tellement de nos jours…

L’erreur : j’ai donné de la crédibilité à la personne, ou aux personnes, qui ont écrit ces évaluations (si ce sont véritablement des personnes!), à ces influenceurs.

La crédibilité ne s’achète pas. Elle provient d’un bon mélange d’exécution, de connaissance et d’instinct. Dans son centre, il y a l’âme qui dirige cette passion.

Sans crédibilité, il ne devrait pas y avoir d’influence. … … Point.

Par exemple, une question que je me pose à tous les jours : pourquoi donne-t-on du crédit à un acteur ou une actrice qui, dans une belle et audacieuse publicité, nous propose un véhicule automobile (ou n’importe quoi d’autres, par le fait même)!? Sont-ils devenus des experts en véhicules automobiles ou ont-ils étudié le génie mécanique dans leur temps libre?

Conclusion

Ne choisissez pas votre avocat avec un système de notation quel qu’il soit. La meilleure façon de le choisir est de prendre un rendez-vous de consultation et de ressentir sa présence. Plusieurs avocats ont des consultations de 30 minutes gratuites, profitez-en. D’autres feront des séances de travail à coût raisonnable. Dans ce cas, vous paierez peut-être, mais vous aurez immédiatement l’heure juste dans votre situation.

N’attendez pas non plus une pub de Bradley Cooper en costume cravate pour vous faire décider qui vous devriez choisir. La profession d’avocat n’est pas sexy et ne devrait pas l’être. Avec sa science et son expérience, l’avocat doit vous aider à prévenir ou régler des situations problématiques ; les émotions que vous vivrez à ces côtés ne sont pas celles que vous avez pu avoir lors de la naissance de votre enfant ou encore en vacances à Walt Disney.

Prenez le temps de choisir.

LTD

Laisser une réponse